Le déterminant relatif

Comprendre le déterminant relatif

Le déterminant relatif

Le déterminant relatif détermine le nom en indiquant que l'on met en relation avec ce même nom déjà exprimé ou suggéré dans la phrase la proposition qui sui t. Il n'appartient qu'à la langue écrite, surtout juridique et parfois littéraire.

Exemple : On vous donnera le numéro de son domicile de la rue de Seine, lequel numéro j’ai oublié. (George Sand.)

Le syntagme formé par le déterminant relatif et le nom équivaut à un pronom relatif, mais on renonce à celui-ci pour des raisons de clarté (notamment lorsque le nom antécédent est assez éloigné) ou d’insistance. On pourrait aussi remplacer le déterminant relatif par un démonstratif et commencer une nouvelle phrase.

On notera à ce propos que la formule assez courante, auquel cas est parfois précédé d’un point et donc n’est plus alors considéré vraiment comme contenant un relatif.

Exemple :

L’auteur (…) ne s’interdit même pas de chercher la ressemblance au-delà du fameux mur de la vie privée. Auquel cas c’est un pamphlétaire. (E. Henriot.)

Formes du déterminant relatif.

Les formes sont celles de l’interrogatif quel précédé de l'article défini agglutiné, article qui se contracte avec les prépositions à el de au masculin singulier et au pluriel.

  • Avec un nom masculin singulier : lequel, auquel, duquel;
  • Avec un nom féminin singulier ; laquelle laquelle, de laquelle) ;
  • Avec un nom masculin pluriel : lesquels, auxquels, desquels ;
  • Avec un nom féminin pluriel ; lesquelles, auxquelles, desquelles.

Extrait de : nouvelle Grammaire du français de Boeck

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.